GENESE DES TEXTES ET MULTILINGUISME


le 8 juin 2013

 
 

Pôles Manuscrits multilingues et Manuscrit francophone du Sud,

ITEM–CNRS

Association francophonie-ens

 

JOURNEE d’ETUDE

« ECRIRE EN PRESENCE DE TOUTES LES LANGUES DU MONDE »

(Edouard Glissant)

GENESE DES TEXTES ET MULTILINGUISME

8 JUIN 2013

ENS 45 rue d’ULM 75005

Salle CAVAILLES

 

 

Le monde contemporain s’écrit bien souvent entre les langues, ou en plusieurs langues. Autant de médiums tentant de saisir l’imprévisible d’une mondialité en émergence. La littérature ne fait pas exception à ce phénomène de multilinguisme généralisé; nombreux sont les écrivains qui créent aujourd’hui en plusieurs langues. Certains s’autotraduisent, d’autres font alterner plusieurs langues dans leur écriture, en fonction des époques de leur vie, des circonstances, des genres choisis, voire écrivent en parallèle dans deux langues. Et dans bien des cas, plusieurs langues affleurent sous un texte apparemment monolingue car « les écrivains se déplacent dans les langues » (P. Chamoiseau). La sagacité du lecteur est alors mise à rude épreuve. Il devine – ou croit deviner – dans le texte offert à sa lecture, ici un jeu d’allusions malicieuses à des réalités linguistiques étrangères, ailleurs la résurgence inopinée d’un multilinguisme originel…

Mais, pour fonder une analyse critique rigoureuse, il convient de s’interroger sur la fabrication de cette littérature écrite « en présence de toutes les langues du monde ». Comment l’écrivain, en son atelier, travaille-t-il ce matériau verbal ? Comment fait-il entrer les langues en résonance ?

La journée d’étude s’intéressera aux divers processus de créations littéraires multilingues, en s’appuyant sur une analyse rigoureuse des documents témoignant de ces créations (états manuscrits et tapuscrits, correspondance, entretiens…).

 

 

 

PROGRAMME

 

9h ouverture par Claire Riffard (ITEM-CNRS).

 

Communications

 

9h30 Pierre Marc de Biasi (ITEM-CNRS) : Les enjeux du multilinguisme dans l’approche génétique de la création littéraire.

10h00  Olga Anokhina (ITEM-CNRS) : L’impact du multilinguisme sur la création littéraire.

10h30  Discussion

10h45  Pause

11h15 Tristan Leperlier (EHESS, francophonie-ens) : Enjeux de la traduction et de l'autotraduction chez les écrivains algériens contemporains.

11h45 Karolina Resztak (francophonie-ens) : Interlangues, intertextes : hypothèses sur la genèse d'une oeuvre à l'exemple de L.S.D, de Djamel Mati.

12h15 Discussion

 

12h45 DÉJEUNER

 

14h30 Claire Riffard (ITEM-CNRS) : Genèse bilingue de la poésie de Jean-Joseph Rabearivelo.

15h00 Cécile Jest (Université de Cergy-Pontoise) : Ananda Devi, une écrivaine mauricienne au cœur des langues.

15h30  Emilio Sciarrino (Université Paris 3) : Poésies plurilingues en Italie, de la genèse à la réception (Rosselli, Sanguineti)

 

16h00  DISCUSSION et cLÔture

 

 

Publié le 31/05/2013 à 10h41
et modifié le 31/05/2013 à 10h42
par Tristan Leperlier

Identifiant :

Mot de passe :


Rejoignez-nous sur Facebook !

Entrez votre courriel pour être tenu informé des activités de francophonie-ens :




Entrez un mot :